Vu ceci sur le net

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vu ceci sur le net

Message  Eric le Mar 11 Sep - 20:31

Bonjour à tous,

Samedi j'ai fais la cyclosportive d'Abbeville (La ronde Picarde) avec nos 2 camarades Laurent et Pascal, juste deux mots: superbe organisation et un parcours sympa, en un
mot vivement l'année prochaine.
Le seul hic la préparation, nous n'avons pas eu le temps de nous échauffer et pour ma part cela m'a beaucoup gêné, première cote, énormes douleurs aux quadriceps, j'ai
fait la totalité de la course dans la douleur, les cotes qu'habituellement je passe plutôt bien, ce jour là un vrai cauchemar, je les ai quasiment toutes subis, alors qu'il faut
les dominer moi elle mon laminer et après 100 kms début de crampes, bilan performance 36 km/h alors qu'il me semblait pouvoir faire un ch'tio peu mieux.
Je souhaitais partager cette expérience pour rappeler combien il est important de bien s'échauffer, par conséquent, vous trouverez ci joint l'extrait d'un article, parlant
sommairement de la nécessité de bien se préparer avant de mettre les gaz:



Je mouline l'hiver mais pourquoi?

par Philou Calabro

En pratiquant le cyclisme en groupe, on vous préconise toujours de mouliner l'hiver mais on ne vous explique jamais pourquoi. Ainsi, certains respectent ce conseil mais d'autres n'en tiennent pas toujours compte. J'ai consulté ma bible sur le sujet et je vais donc tenter de vous fournir une explication rapide, simple et imagée (utilisation minimale des termes de médecine) qui vous permettra peut-être de respecter cette recommandation :

1 / Sachez que plus le cycliste consomme d'oxygène et plus il est performant.
2/ Cet oxygène est capté au niveau des alvéoles pulmonaires et transféré dans le sang. Ainsi, le sang oxygéné est véhiculé dans tout le corps (dont les muscles- partie que nous interesse) par des tuyaux plus ou moins gros (capillaires).
3/ Le fait de mouliner (meilleure circulation sanguine) permet d'ouvrir de nouveaux tuyaux (plus petits) et d'en créer d'autres autour de vos muscles.
4/ Au résultat, en ayant tous les tuyaux ouverts et créer plus de tuyaux pendant l'hiver, vous pourrez pendant la saison mieux capter l'oxygène et permettre au sang de mieux circuler dans votre corps. En ne moulinant pas, vous ne pourrrez pas créer ce processus, vous aurez donc moins de vaisseaux ouverts donc moins de possibilité d'apporter de l'oxygène à votre organisme. Par ailleurs, plus vos capillaires s'ouvriront et plus votre débit sanguin augmentera (monter plus haut en pulsations).
5/ Le phénomène est valable pour l'échauffement : pas d'échauffement = ouverture limitée de vos tuyaux = manque d'oxygène à la première côte = on reste coincé.
Si vous n'êtes pas convaincu, partez de chez vous à fond sans échauffement et réaliser un petit circuit d'une trentaine de kilomètres en prenant votre temps. Le refaire 3 jours après dans les mêmes conditions météo, vous remarquerez qu'avec un bon échauffement, vous aurez gagné quelques minutes (faut-il encore que vouz ayez bien récupéré car après cet exercice, les crampes sont assurées).

PS : Si vous avez compris cette petite démo, vous moulinerez plus volontiers et mangerez des aliments riches en fer car pour rappel , le fer permet un meilleur transport de l'oxygène (voir "la victoire se construit d'abord dans l'assiette).
>LE CONSEIL DU JOUR : Attention, les temps ont changé. le cyclisme moderne conseille aussi un travail en force en hiver mais il doit être pratiqué de temps à autre en milieu de séance par exemple.


BONNE MOULINETTE A TOUS !!!
avatar
Eric

Messages : 532
Date d'inscription : 03/11/2011
Age : 55
Localisation : Henin Beaumont

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum