mercredi 13 septembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

mercredi 13 septembre

Message  l'allongé le Mer 13 Sep - 20:14

Episode schizophrénique d'un mercredi d'automne (à lire avec la voix de P. Bellemarre)
Ce matin, quelques signes précurseurs …
L'allongé consulte la météo : du vent et peut-être un peu de pluie ! Ça peut le faire
Claude ne partage pas le même espoir d'autant plus que... ça drache !
13h30
Le terrain s'avère favorable...
Claude est dans son fauteuil et scrute le ciel, pas très avenant.
L'allongé lui fait remarquer qu'on annonce pire pour les jours suivants et décide d'enfiler son costume de cyclo.

14h05
La crise...
Nous sommes  au RV sur la place de l'Eglise mais il n'y a pas âme qui vive... si l'allongé est déçu, Claude ricane « je m'en doutais ! »
Direction le plateau. L'allongé rassure Claude : « s' il pleut trop fort, on rentre ».
« Hum... «  dit Claude en faisant  la moue.
Arrivé à Acheville, la pluie commence à tomber !
Claude
« Jm'en doutais ! « 
L'allongé
« Pas grave, on enfile l'imper et c'est bon ! »
Dix minutes plus tard, il fait soleil.
L'allongé « T'as vu , faut parfois prendre des risques , vla l'soleil « 
Claude «  Ok, on enlève l'imper, j'ai chaud avec ce truc « 
On s'arrête pour enlever ce satané imper , faire un petit pipi et c'est reparti.
5 mn plus tard, nouvelle épisode pluvieux.
Claude « tu crois vraiment que ça valait le coup d'venir ? »
L'allongé, agacé... « Suffit de remettre l'imper et on continue ! »
On enfile l'imper mais … zorglug.. la fermeture se coince !
Claude s'énervant  : « Quelle merde ! »
Et on tire, et on pousse cette maudite fermeture éclair jusqu'à ce qu'elle se décoince, 5 mn plus tard. Entretemps , la pluie a cessé et, inutile d'enfiler l'imper, il faut le ranger dans la sacoche.
Claude «  Ras le bol ! On passe son temps à mettre et enlever son imper ! « 
L'allongé cherche sa répartie … Ecoute Claude, tu as entièrement raison … non, pas entièrement ! tu as sûrement raison ... non, pas sûrement, il pourrait le prendre au premier degré …
et dégaine, content de la formule trouvée : « Tu as probablement raison, je n'ai aucune excuse ! »
L'allongé a choisi le mot "probablement" car il sait que la probabilité peut varier de 0 à 100%.
Dans sa tête,  la probabilité tend vers zéro tandis que  pour Claude, elle atteint son maximum.
Bien joué ! Voilà comment désamorcer un conflit entre cyclos !
Et le final !!! «  je n'ai aucune excuse ! » ça coupe court à tout reproche possible !
Claude est désarmé et l'allongé... satisfait de n'avoir aucune excuse à formuler.
Nous reprenons la route réconcililés et sereins.
Fin de la crise...
Je ne fais déjà presque plus qu'un quand Jeff surgit à l'arrière sur son mulet.
Ouf,  plus besoin de me dédoubler !  j'ai à mes côtés un copain de club avec qui je vais pourvoir  pédaler,  discuter et même …  philosopher !
Nous parlons de la pluie et du beau temps. Jeff pense que l'automne arrive et que pour nous, les cyclos, le mode "hiver" va devoir s'installer.
Claude partage son avis mais l'allongé...

_________________
Qu'est-ce, en effet, le plus souvent, que ce prétendu bon sens ?  Rien d'autre qu'un composé de postulats irraisonnés et d'expériences hâtivement généralisées.  Marc Bloch, historien
avatar
l'allongé
Admin

Messages : 1258
Date d'inscription : 02/05/2008
Age : 67
Localisation : Henin

Voir le profil de l'utilisateur http://ccrouvroy.forumchti.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum