te voilà capable de suivre le tour de France dans ton journal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

te voilà capable de suivre le tour de France dans ton journal

Message  l'allongé le Mer 8 Mar - 10:38

Extrait de  Chagrin d'école        Daniel Pennac      chez Gallimard
( autobiographie d'un cancre devenu professeur et romancier,  les jeunes enseignants devraient lire ce bouquin... )
page 67 chapitre 8

Le père de Nathalie inaugurait une époque où l'avenir lui-même serait réputé sans avenir ; une décennie pendant laquelle les élèves allaient se l'entendre répéter tous les jours et sur tous les tons :
fini les vaches grasses, mes enfants ! Et fini les amours faciles ! Chômage et sida pour tout le monde. Voilà ce qui vous attend. Oui, c'est ce qu'on nous leur avons seriné, parents ou professeurs, pendant les années qui ont suivi, pour les « motiver » davantage. Un discours comme un ciel bouché. Voilà ce qui faisait pleurer la petite Nathalie ;
…/...
Quelle tristesse nous leur avons mis à l'âme pendant toutes ces année ! Et comme je préfère le rire de Marcel Aymé, le bon rire vachard de Marcel quand il vante la sagesse du fils qui a flairé le chômage avant tout le monde :

- Toi, Emile, tu as été rudement plus malin que ton frère. Il faut dire que tu es l'aîné et que tu as plus de connaissance de la vie. En tout cas je n'ai pas d'inquiétude pour toi, tu as su résister à la tentation, et comme tu n'en a jamais foutu un clou te voilà préparé à l'existence qui t'attend. Ce qui est le plus dur pour le chômeur, vois-tu , c'est de ne pas avoir été habitué dès l'enfance à cette vie là. C'est plus fort que soi, on a dans les mains une démangeaison de travailler. Avec toi, je suis tranquille, tu as un de ces pois dans la main qui ne demande qu'à friser.

- Quand même, protesta Emile, je sais lire presque couramment.

- Et c'est encore une preuve que tu es malin. Sans rien te casser ni prendre de mauvaises habitudes de travail, te voilà capable de suivre le tour de France dans ton journal, et tous les comptes rendus des grandes épreuves sportives qu'on écrit pour la distraction du chômeur. Ah ! Tu seras un homme heureux...

_________________
Qu'est-ce, en effet, le plus souvent, que ce prétendu bon sens ?  Rien d'autre qu'un composé de postulats irraisonnés et d'expériences hâtivement généralisées.  Marc Bloch, historien
avatar
l'allongé
Admin

Messages : 1229
Date d'inscription : 02/05/2008
Age : 67
Localisation : Henin

Voir le profil de l'utilisateur http://ccrouvroy.forumchti.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum