L'histoire du club

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'histoire du club

Message  papyvelo le Mer 3 Aoû - 9:39

Dans les années 90 fleurissent les cyclosportives auxquelles nous participons:
Lille-Hardelot bien sûr avec sa légendaire Calique et parfois le Haut Pichot, ravito à Cassel et Samer. Lors d'une des éditions, voulant régler l'aimant de mon compteur, je plonge mon pouce dans les rayons. Chute, le visage labouré par les gravillons et les branches de lunettes je suis emmené par les pompiers à l'hôpital de Boulogne. Deux jeunes internes se chargent de me recoudre, et ce morceau tu le mettrais où? les entends-je dire. Houlà, vont-ils me transformer en Frankestein? Les copains m'attendent à la sortie. Dans leurs yeux se lit la stupeur. Mais finalement je ne m'en sortirai pas trop mal.
La cyclopale où J.C Boga crève dans les premiers km. Nous ferons tout le parcours à deux chassant désespérément pour rejoindre les copains. Ce qui ne nous empêchera pas de décrocher des médailles car lors de ces cyclosportives on nous délivrait selon notre temps de parcours médailles et brevets.
Les Monts de Flandres avec son moment de détente au Monteberg où l'on dégustait notre bière avant la descente sur Lille.
La Montagne de Reims, en septembre, en pleines vendanges, des pourcentages de 15%, des ravitos monstres, la montée vers Hautvillers, les roues qui collent à la route à cause du jus de raisin qui dégoutte des tracteurs et la coupe de champagne dégustée dans la propriété d'un viticulteur. Plateau repas à l'arrivée.
La Péronnaise où nous longeons La Somme paresseuse jalonnée de pêcheurs.
La Ronde Picarde patronnée par Henri Sannier, présentateur de journal télévisé, au départ d'Eaucourt. Me reste entre Le Hourdel et Cayeux cette petite route côtière tapissée de sable blanc où le vent venu de la mer dessine des tableaux changeants.
La Jacques Anquetil dans la vallée de Chevreuse qui s'adressait aux costauds.
Le Paris-Roubaix, mythique, nous étions 3 du club à démarrer de Villers St Paul à 2 h du matin, éclairage obligatoire, nous nous appelons pour ne pas nous perdre dans cette cohue de vélos, les Belges se repèrent au sifflet de leur chef de file. Enfin le jour se lève, les premiers pavés. Le copain de J.C Boga que nous avons rémunéré pour nous amener et nous suivre tout le long du parcours nous attend à certains points stratégiques, lorsque nos chemins de campagne croisent une route plus importante. Les voitures accompagnatrices sont interdites sur le trajet. Dernier ravito à Orchies, Henri-Luc veut abandonner, tu as fait 200km et tu veux abandonner? il n'en reste que 50 à faire. Nous parvenons à le persuader de finir ces 50km, mais quels 50km! 50km de galère, parsemés de secteurs pavés qui broient les poignets, cassent les mollets, le chemin des Abattoirs, Le Pont Thibaut, les machines font un bruit infernal, pas question de se retourner ni de lâcher le guidon, Le Carrefour de l'Arbre, pas de Tranchée d'Arenberg car les organisateurs craignaient les chutes, les faubourgs de Roubaix, d'une cabine je téléphone à Eveline, le Boulevard des Usines et le vélodrôme où les larmes coulent en accomplissant le tour d'honneur.
Les Archets au départ de Crécy-en-Ponthieu, la traversée de la belle forêt de Crécy et le Pays des 7 vallées.
Paris-Cambrai difficile à organiser car il fallait prévoir un acheminement à Paris et un retour de Cambrai mais aux aurores le départ du pied de la Tour Eiffel, la traversée de Paris par les Boulevards déserts, les Parisiens matinaux baguette sous le bras, des milliers de vélos qui prenaient possession de la capitale.
Lille-Val Joly belle balade qui permettait de découvrir le Val Joly tout récent.
Haspres-Chimay-Haspres, 200km, le retour sous la pluie. Le casse-croûte de fromage à Chimay accompagné d'une bonne bière du même nom. Le verre souvenir offert à l'arrivée.
J'en oublie peut-être, les anciens me les rappelleront, ci-dessous quelques documents relatifs à ces sorties.




avatar
papyvelo
Admin

Messages : 506
Date d'inscription : 21/03/2010
Age : 79

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum