Choix des pneus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Choix des pneus

Message  l'allongé le Mer 12 Mar - 11:32


_________________
Qu'est-ce, en effet, le plus souvent, que ce prétendu bon sens ?  Rien d'autre qu'un composé de postulats irraisonnés et d'expériences hâtivement généralisées.  Marc Bloch, historien
avatar
l'allongé
Admin

Messages : 1262
Date d'inscription : 02/05/2008
Age : 67
Localisation : Henin

Voir le profil de l'utilisateur http://ccrouvroy.forumchti.com

Revenir en haut Aller en bas

Questions relatives aux pneus

Message  l'allongé le Ven 28 Nov - 10:29

Je savais que la surface de contact du pneu - l'empreinte - avec le sol se calcule de la façon suivante ; Masse du couple cyclo-vélo / Pression du pneu en bars (kgs/cm2)
Par exemple , si le vélo + le cyclo = 80 kgs et que la pression du pneu (quelle que soit sa section) est de 8 bars alors, l'empreinte au sol = 80/8= 10 cm2


Toutes autres choses étant constantes (vitesse, qualité de gomme, poids du vélo et du cyclo, état de la route, etc…) , je voulais savoir si il était pertinent de penser qu'en baissant la pression de 0,5 bars , j'obtiendrais une meilleure adhérence … Mon idée était qu'en principe, en dégonflant, j'augmentais la taille de l'empreinte et que cela pouvait avoir un effet positif sur l'adhérence... J'ai cherché sur le net mais je n'ai pas trouvé de réponse précise à ma question...
mais j'ai appris pas mal de choses sur ce blog… Par exemple, un pneu de 25 offre pas mal d'avantages par rapport au 23 autant en matière de performance qu'en matière d'adhérence en virage !
http://www.matosvelo.fr/index.php?post/2013/03/22/Interview-de-Nicolas-Cret-ingenieur-developpement-pneus-route-Michelin
Cette recherche sur le net a aussi éveillé ma curiosité sur un autre point ;
il apparaît qu'au fur et à mesure que plus la vitesse augmente, l'effort requis pour le cyclo est davantage en rapport avec l'aérodynamique qu'avec la résistance au roulement , elle même liée - entre autres facteurs- à la dimension de l'empreinte.
Ceci semble logique puisque la résistance à la pénétration de l'air augmente avec la vitesse mais je me demande aussi si la dimension de l'empreinte , par exemple 10 cm2 à l'arrêt, ne diminue pas avec la vitesse ? Est-il vrai qu'à grande vitesse , il n'y a quasiment plus de contact entre le pneu et une chaussée lisse ?

_________________
Qu'est-ce, en effet, le plus souvent, que ce prétendu bon sens ?  Rien d'autre qu'un composé de postulats irraisonnés et d'expériences hâtivement généralisées.  Marc Bloch, historien
avatar
l'allongé
Admin

Messages : 1262
Date d'inscription : 02/05/2008
Age : 67
Localisation : Henin

Voir le profil de l'utilisateur http://ccrouvroy.forumchti.com

Revenir en haut Aller en bas

Une histoire de force

Message  Franck le Ven 28 Nov - 13:46

Bonjour les scintifiques et autres matheux

En réponse à la dernière phrase, la seule raison pour qu'il n'y ait plus de contact entre le pneu et la route est la suivante:

Une force exercée du haut vers le bas est exercée sur le sol par chaque pneu du vélo. Pour que cette force baisse, il faut une force inverse (de bas vers le haut). La force liée à la vitesse n'a pas de rapport avec celles énoncées ci-dessus. Le champ d'application n'est pas le même, on passe du vélo vers le sol à du vélo vis à vis de l'atmosphère.

Par contre, certains principes d'aérodynamisme font que la force exercée par l'atmosphère sur un élément permettent la modification de la force résultante (aile d'avion par exemple), et, pour le coup, une incidence de la force verticale liée à la gravité s'en trouve modifiée.

Je ne suis pas sûr que ce soit applicable au vélo. Ou alors, faudra mettre un aileron permettant l'augmentation de la pression entre cet aileron et le sol afin de procurer une force verticale allant du bas vers le haut. C'est peut-être faisable sur le vélo couché, affaire à suivre.

PPfffiooouuuu, suis crevé et j'ai une migraine ach'teur scratch

Bisous

Tiphysigrou
avatar
Franck

Messages : 564
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 40
Localisation : rouvroy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choix des pneus

Message  l'allongé le Lun 1 Déc - 10:13

Je commande l'aileron de suite !
Il y a une force "nouvelle" qui n'apparaît que quand on roule , la force centrifuge ( la roue se transforme en essoreuse ! ).
Qu'est ce que ça change ? probablement pas grand chose mais quand on est curieux…
Autres devinettes…
A vélo , faut-il utiliser des pneus "pluie" l'hiver et espérer ainsi une meilleure tenue de route ?
Un pneu lisse est il préférable sur route mouillée ?


Une info en guise de réponse …





_________________
Qu'est-ce, en effet, le plus souvent, que ce prétendu bon sens ?  Rien d'autre qu'un composé de postulats irraisonnés et d'expériences hâtivement généralisées.  Marc Bloch, historien
avatar
l'allongé
Admin

Messages : 1262
Date d'inscription : 02/05/2008
Age : 67
Localisation : Henin

Voir le profil de l'utilisateur http://ccrouvroy.forumchti.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choix des pneus

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum